Saltar al contenido

Tu carrito está vacío

¿Te falta inspiración?
Ven a descubrir las líneas icónicas de Le Tanneur.

Hola,
visitando desde

Para asegurar la mejor experiencia en nuestra tienda, le recomendamos visitar Le Tanneur .

Antoine Ricardou est architecte, le fondateur de Be-poles, un studio de création basé entre Paris et New York.

Amoureux de belles histoires, il est la tête pensante derrière notre nouveau concept de boutique inauguré depuis cet été dans une sélection de point de vente en Ile de France et en Espagne.

En attendant la métamorphose de nos points de vente à l’image de ces premiers, nous avons demandé à Antoine de nous présenter, avec ses mots, les dessous de ce projet dont nous sommes extrêmement fiers.

Antoine Ricardou est architecte, le fondateur de Be-poles, un studio de création basé entre Paris et New York.

Amoureux de belles histoires, il est la tête pensante derrière notre nouveau concept de boutique inauguré depuis cet été dans une sélection de points de vente en Ile de France et en Espagne.

En attendant la métamorphose de nos points de vente à l’image de ces premiers, nous avons demandé à Antoine de nous présenter, avec ses mots, les dessous de ce projet dont nous sommes extrêmement fiers.






Que représente pour toi Le Tanneur ?


Pour moi, c'est une belle marque de maroquinerie française, et surtout je lis dans le Tanneur tout un art de vivre profondément français, celui des maisons de famille qui vivent au rythme des générations qui les habitent.



Quel est ton rôle ?

Je suis Antoine Ricardou et je suis architecte. J'ai fondé ce studio il y a maintenant 20 ans, avec mes associés Clémentine Larroumet à Paris et Reynald Philippe à New York.

Je chapeaute tous les projets créatifs de A à Z avec une équipe que j'aime garder à taille humaine, même si nous embarquons souvent avec nous sur les projets des talents extérieurs.

Que représente pour toi Le Tanneur ?

Pour moi, c'est une marque de maroquinerie française qui a traversé le vingtième siècle en préservant un incroyable savoir faire maroquinier ! Et surtout je lis dans Le Tanneur tout un art de vivre profondément français, celui des maisons de famille qui vivent au rythme des générations qui les habitent.

Que représente pour toi le projet le tanneur ?

Quand Le Tanneur nous a sollicités il y a déjà 4 ans, la marque était un peu perdue. La qualité des produits était là, et c'est important, mais à force de vouloir plaire à tout le monde, la marque était devenue trop lisse et commerciale et surtout elle avait perdu le sens de son incroyable histoire et patrimoine.

Nous avons entamé notre collaboration en voulant redonner à la marque toutes ses lettres de noblesse. On parle d'une marque de maroquinerie française qui a traversé le vingtième siècle en préservant un incroyable savoir faire maroquinier !

Dis-nous en plus sur ta collaboration avec Le Tanneur ?


Nous avons entamé notre collaboration avec les équipes de Le Tanneur il y a plusieurs années et imaginé ensemble le nouveau concept boutique La Maison. Nous avons puisé dans l'incroyable histoire et patrimoine de la marque en pensant le nouveau concept boutique jusqu'au sourcing des objets et la recommandation des tenues et même en travaillant sur l'identité sonore et olfactive de la marque.



Dis-nous en plus sur ta collaboration avec Le Tanneur ?

Nous avons entamé notre collaboration avec les équipes de Le Tanneur il y a plusieurs années et imaginé ensemble le nouveau concept boutique La Maison. Nous avons puisé dans l'incroyable histoire et patrimoine de la marque en pensant le nouveau concept boutique jusqu'au sourcing des objets et la recommandation des tenues et même en travaillant sur l'identité sonore et olfactive de la marque.

En quoi a consisté ta mission pour le tanneur ?

Nous avons accompagné les équipes de Le Tanneur pour redonner de la force et de la pertinence à la marque, en puisant dans son histoire, en travaillant son identité, en donnant la direction de l'image, en pensant le nouveau concept boutique, jusqu'au sourcing des objets, la recommandation des tenues et même un travail sur l'identité sonore et olfactive de la marque.



Que représente pour toi le tanneur ?

Pour moi, c'est une belle marque de maroquinerie française, et surtout je lis dans le Tanneur tout un art de vivre profondément français, celui des maisons de famille qui vivent au rythme des générations qui les habitent.



Madeleine se distingue également parce qu’elle symbolise un tournant pour la Maison. Avec cette ligne d’exception, nous pouvons exprimer nos idées et laisser parler librement nos années d’expérience.

Peux-tu nous présenter le concept boutique ?


Dans le concept boutique, on a travaillé sur l'enveloppe avec des modules qui permettent de présenter les produits tout en créant un rythme et des mises en scène qui vont incarner l’esprit français et l‘univers de Maître Maroquinier de Le Tanneur.






Nous avons également imaginé des modules centraux avec des références aux bouquinistes des quais de seine parce que là aussi c'était une manière d'incarner un art de vivre français et aussi une marque qui aime raconter des histoires, une marque assez littéraire finalement.

Et puis, nous avons, dans la table centrale, imaginé des mises en scène qui reprennent des éléments forts de l'histoire de la marque et permettent aux client(e)s de mieux comprendre le savoir-faire maroquinier. Dans les matières, on a opté pour des matières chaudes comme le bois et un sol en terrazzo qui vient délimiter l'espace, avec des éclats de bleu et de vert en clin d'œil au Bleu Le Tanneur propre à la Maison.


Enfin, et ce n'est pas anecdotique, nous avons travaillé tout l'accrochage de la boutique, allant sourcer des objets, des céramiques, des livres qui permettent de traduire l'âme de la maison. Tout l'enjeu est de donner à ressentir plutôt que d'expliquer et de clamer haut et fort ses valeurs.

Et puis, nous avons, dans la table centrale, imaginé des mises en scène qui reprennent des éléments forts de l'histoire de la marque et permettent aux client(e)s de mieux comprendre le savoir-faire maroquinier. Dans les matières, on a opté pour des matières chaudes comme le bois et un sol en terrazzo qui vient délimiter l'espace, avec des éclats de bleu et de vert en clin d'œil au Bleu Le Tanneur propre à la Maison.